invariabilité

invariabilité

invariabilité [ ɛ̃varjabilite ] n. f.
• 1616; de invariable
Caractère de ce qui est invariable. constance, fixité. L'invariabilité de ses déclarations. ⊗ CONTR. Changement, variabilité.

invariabilité nom féminin Caractère de ce qui est invariable. ● invariabilité (synonymes) nom féminin Caractère de ce qui est invariable.
Synonymes :
- immuabilité
- pérennité
Contraires :
- évolution
- mutabilité
- variabilité

⇒INVARIABILITÉ, subst. fém.
Caractère, qualité de ce qui est invariable. L'invariabilité des lois naturelles. [Les successeurs de Linné] (...) feront du principe (...) de l'invariabilité des espèces la pierre angulaire de la Zoologie (E. PERRIER, Philos. zool. av. Darwin, 1884, p. 36). Non seulement le langage nous fait croire à l'invariabilité de nos sensations, mais il nous trompera parfois sur le caractère de la sensation éprouvée (BERGSON, Essai donn. imm., 1889, p. 106). Le Jules César de Shakespeare nous donne jusqu'à l'hallucination l'évidence de l'immobilité, de l'invariabilité de l'homme (MAURIAC, Journal 2, 1937, p. 200).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1616 (Sermons du P. Coton, 616 d'apr. H. VAGANAY ds R. Philol. fr. t. 44, p. 76). Dér. de variabilité; préf. in-1. Fréq. abs. littér. : 22.

invariabilité [ɛ̃vaʀjabilite] n. f.
ÉTYM. 1616; de invariable.
Caractère de ce qui est invariable. || L'invariabilité d'un principe, d'une loi. || « Le langage nous fait croire à l'invariabilité de nos sensations » (Bergson, in T. L. F.).
(XIXe). Gramm. Caractère d'un mot invariable.
CONTR. Changement, variabilité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • invariabilité — (in va ri a bi li té) s. f. Qualité de ce qui est invariable. L invariabilité de ses principes. •   L invariabilité des méridiennes a été confirmée par celle que M. Cassini a tirée en 1655 dans l église de Sainte Pétrone à Bologne, FONTEN.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INVARIABILITÉ — s. f. Qualité de ce qui est invariable. L invariabilité de ses principes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • INVARIABILITÉ — n. f. Qualité de ce qui est invariable. L’invariabilité de ses principes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Etymologie de l'esperanto — Étymologie de l espéranto Ludwik Lejzer Zamenhof, l initiateur de l espéranto, a voulu que les mots espéranto soient tirées des langues naturelles : (« La vortradikoj devas esti prenataj el la naturaj lingvoj »). Ce choix classe… …   Wikipédia en Français

  • changement — [ ʃɑ̃ʒmɑ̃ ] n. m. • cangement XIIe; de changer 1 ♦ Changement de... : modification quant à (tel caractère); le fait de changer. Changement d état, de nature, de substance, de forme, de propriétés. ⇒ déformation, déguisement, évolution,… …   Encyclopédie Universelle

  • égal — égal, ale, aux [ egal, o ] adj. • igal v. 1150; réfect. de l a. fr. evel, ivel d apr. le lat. æqualis 1 ♦ Qui est de même quantité, dimension, nature, qualité ou valeur. ⇒ 1. équivalent, identique, même, pareil, semblable, similaire; équi , homo …   Encyclopédie Universelle

  • fixité — [ fiksite ] n. f. • 1603; de 1. fixe 1 ♦ Rare État de ce qui est fixe, immobile, invariable. « figés dans une fixité cadavérique » (Loti). ⇒ rigidité. ♢ Cour. Caractère d un regard fixe. « deux gros yeux bleu faïence, d une fixité de bœuf au… …   Encyclopédie Universelle

  • égale — ● égal, égale, égaux adjectif (latin aequalis) Se dit d une quantité, d une dimension, etc., qui a la même valeur, la même mesure qu une autre (signe =) : Trois est égal à deux plus un (3 = 2 + 1). Qui a la même valeur, la même durée, la même… …   Encyclopédie Universelle

  • égaux — ● égal, égale, égaux adjectif (latin aequalis) Se dit d une quantité, d une dimension, etc., qui a la même valeur, la même mesure qu une autre (signe =) : Trois est égal à deux plus un (3 = 2 + 1). Qui a la même valeur, la même durée, la même… …   Encyclopédie Universelle

  • garde- — ⇒GARDE , élém. de compos. Premier élém. de compos.; issu du subst. garde, il forme des subst. gén. masc. désignant des pers. dont la fonction est de garder quelqu un ou quelque chose; issu d une forme du verbe garder, il forme des subst. masc.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”